Eclipsed Vol. 2 (Unreleased tracks 2002​​-​​2013)

by Franck Goupil / Flood Veyor

/
1.
00:14
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.

credits

released January 1, 2000

tags

license

all rights reserved

about

Franck Goupil / Flood Veyor France

French music composer based in Paris.
Video games, short movies soundtracks, 3D CG animations and other sound designing projects makes him create ever more.
He works on different projects like Flood Veyor, an electronic-orientated music.
All for music and (e)motions...

Official site : www.franckgoupil.com
... more

contact / help

Contact Franck Goupil / Flood Veyor

Streaming and
Download help

Redeem code

Track Name: Resilience (The story of a flower)
Petite-Fleur

Ni rose, ni orchidée, c’est une fleur champêtre tout simplement, élancée au bout d’une tige couleur émeraude, étoilée de pétales d’un blanc lumineux et transparent.
Elle a vu le jour dans un pré de la campagne bretonne, couvert de rosée matinale laissant planer le parfum moite des senteurs florales et herbacées. Elle grandit parmi les siens, tournée vers la nature et les grands espaces.
Chaque jour est un jour de bonheur. Les rayons de soleil traversent délicatement ses nervures et la réchauffe. Sa fraîcheur chlorophylle reflète sa jeunesse.
Puis c’est le temps des métamorphoses. Son corps se transforme avec élégance et légèreté. Le nectar sucré qu’elle diffuse au gré du vent se répand comme des traînes de cirrus aux arômes de miel. Son cœur s’ouvre au monde la rendant plus belle encore et désirable. Emplie d’insouciance, de joie de vivre, elle aspire au grand Amour et croque la vie.

Le ciel s’assombrit, un bourdon attiré par les effluves du nectar melliflue, s’approche. Il tourne et vire autour de « Petite-Fleur ». Le parfum suave lui fait perdre la tête. Il sent monter en lui le désir de la posséder. Il ne se contrôle plus.
« Petite fleur » tente de résister. Elle voudrait le repousser, se refermer telle une dionée pour l’empêcher d’assouvir son envie bestiale. Elle s’essouffle son cœur s’emballe, il va éclater. Elle sent son odeur, ça l’écœure, la nausée monte en elle.
Ses frêles pétales ne peuvent rivaliser contre la force brute et animale du bourdon obstiné. Il entre dans la corolle jusqu’au calice, aspire le doux nectar puis dépose avec violence la semence sur le gynécée. L’acte accompli, rassasié, il disparaît dans les herbes hautes.

Epuisée par l’énergie déployée, à demi-pâmoisée « Petite-Fleur » est meurtrie, salie. Elle s’en veut de n’avoir pu se défendre. Son univers s’effondre autour d’elle. Pourquoi une telle injustice ?
Désorientée, perdue entre toutes les fleurs des prés, elle est seule face à son désespoir. Elle déteste ce monde. Impossible de se délivrer, partager sa douleur, personne ne la croira. Se confier, quel regard allait-on porter sur elle ? La solitude l’envahie jusque dans l’espace éthéré de ses atomes. Elle doit cacher cette blessure douloureuse et honteuse. Imprégné de cet évènement tragique, son métabolisme ne répond plus aux besoins nécessaires à sa survie. La sève nourricière ne se répand plus le long de sa tige, elle perd petit à petit la volonté de vivre. Ses pétales deviennent ternes, se fanent, elle se flétrit.
Anémiée son teint devient pâle. Elle veut mourir.

Les jours passent, elle les égraine comme un chapelet. Le temps emporte avec lui une partie du fardeau. La vie a fait de « Petite-Fleur » une fleur sauvage qui ne fleurira plus. Plus de nectar, plus de senteurs doucereuses, plus d’arômes champêtres.
La carapace invisible dont elle s’est dotée, la protège d’éventuelles agressions extérieures. Sa froideur lui sert d’auto-défense contre un environnement quelle perçoit hostile. Elle ne souhaite plus s’ouvrir aux autres, elle se sent menacée à chaque instant. Derrière sa cuirasse elle dissimule sa fragilité, sa sensibilité, sa
féminité.

Par une belle journée ensoleillée, un papillon croise le chemin sombre et monotone de « Petite-Fleur ». Il lui prête une attention toute particulière. Il est doux, beau, élégant, rassurant.
Mais la méfiance est sa barricade. Elle ne se sent pas sûre d’elle, ni de lui d’ailleurs, la confiance a du mal à s’instaurer. Son cœur est-il sincère ? Serait-ce sa façon de m’apprivoiser ou de me posséder ? L’Amour existe-t-il vraiment ?
Dois-je y croire au moins une fois ?
Ils se créent un monde rien que pour eux, elle y dépose ses sentiments parcimonieusement. Elle sent revenir en elle sa sensualité. Elle veut croire en lui.
Délicatement, le papillon enlace de ses ailes la corolle de « Petite-Fleur ». Ils entrent en symbiose, se transformant ainsi en une synergie émotionnelle positive.
Un ouragan de sentiments déborde de son cœur, elle s’abandonne puis se donne sans limites. Elle y croit maintenant. De cette divine relation naîtra le fruit d’un Amour partagé.

« Petite-Fleur » a trouvé le bonheur auquel elle ne croyait plus. Son fruit est un don du ciel. Il est né dans un écrin de tendresse et d’affection. C’est son équilibre, son espoir d’oublier le passé. Aujourd’hui « Petite-Fleur » est devenue une Fleur accomplie. Mais elle sait, au plus profond de son âme, que le chemin parcouru est un voyage inachevé.


RICK GIL
Février 2013